La Poste et l’écrit : une affinité naturelle.
A l’heure où les résultats d’audience presse 2007-2008 sortent, et à l’aube des états généraux de la presse, de nombreux commentaires vont surgir sur l’avenir de ce média…
16 septembre 2008 (12:32)
portrait_evalarin

En tant qu’annonceur majeur, La Poste utilise tous les médias car ils sont tous complémentaires. Toutefois, l’écrit étant dans notre ADN, nous entretenons des relations particulières avec la presse.

Il est sans cesse nécessaire pour notre marque, qui est multiple et qui s’exprime à travers ses nombreux services et produits, de trouver les environnements les plus porteurs.

Nous pouvons avoir besoin selon les cas de contexte, d’actualité, de mode, d’économie… C’est pourquoi au-delà des performances quantitatives qui sont la base du mediaplanning, nous sommes très vigilants sur les contextes et les emplacements.

Si le couple création plus environnement rédactionnel nous aide à donner une personnalité à nos produits, nous avons besoin de medias puissants car notre clientèle est très large, mais aussi de spécificités pour toucher ou renforcer nos cibles particulières au plus près.

La Presse, par sa diversité et sa modularité, nous permet de conjuguer tous ces objectifs. Elle rythme nos campagnes, soit par un usage concentré, soit dans la durée.

Bien sûr, elle nous permet de décrire, expliquer, démontrer et renforcer notre identité visuelle. Combinée avec d’autres médias, la presse nous offre une palette infinie de stratégies médias.

Enfin, elle est le seul media à laisser des traces.