Bruno Lenain : 94% des Français à hauts revenus lisent au moins un des titres étudiés par Ipsos
Les explications de Bruno Lenain, directeur d'études au Pôle mesure et efficacité publicitaire d'Ipsos Médias.
26 juin 2006 (19:12)

Magazines : Quid de l’audience de la presse dans La France des Hauts Revenus ?

Bruno Lenain : L’audience affiche globalement une stabilité entre 2003 et 2005. Ainsi, 94 % des Français à hauts revenus lisent au moins un des 91 titres sur la dernière période. Ils étaient 93% en 2003 à lire au moins un des 86 titres étudiés alors. Cette stabilité se traduit par un nombre identique - six- de hausses et de baisses significatives d’un point de vue statistique sur le top 8 %.

Quelles sont les tendances favorables ?

La tendance est favorable pour les titres à périodicité longue, notamment les bimestriels. Quant au contenu éditorial, les mensuels sports/loisirs, évasion/découverte et économie/finances enregistrent des audiences à la hausse par rapport à l’édition précédente de l’étude.

Quid du nombre de titres lus en fonction du niveau de revenus ?

Le constat est le même en 2005 qu’en 2003 : plus le niveau de revenus est élevé, plus le nombre de titres lus en dernière période parmi les titres de l’étude est élevé. A défaut de pouvoir comparer directement les chiffres d’une année à l’autre, car le nombre de titres étudiés a évolué, on observe la même tendance. En 2003, les Français à hauts revenus du Top 8 % lisaient 6,3 titres, ceux du Top 4 %, 7,4 et ceux du Top 2 % : 8,1. En 2005, le Top 8 % lit 7 titres parmi ceux étudiés ; le top 4 %, 8,1 et le Top 2 % : 8,8.