Nouveau : le Prix Print - Web est attribué à l’opération « Vidéo in Print » de Citroën dans Enjeux les Echos

Pour sa première édition, ce prix récompense  une opération qui a su créer le buzz en faisant entrer la vidéo et le son au sein d’un magazine. Le 2 avril 2010, sur un écran LCD inséré  dans 10 000 exemplaires du magazine Enjeux, on pouvait en effet visionner 5 spots du constructeur dont ceux de la DS3 et un historique de la marque. Bluffant !

Cette année, pour rendre compte de la croissance importante des opérations couplées utilisant à la fois le papier et la digitalisation des magazines (via leurs sites internet, leurs applis mobiles …), le SPM Marketing&Publicité avait décidé d’instaurer un nouveau prix : Print + Web. Une quinzaine de jours avant de partir à Venise, les jurés se sont vus adresser une quarantaine d’opérations repérées par Kantar Media ou envoyées par les régies de presse magazine. Leurs votes a permis d’en sélectionner 6 (voir encadré).

Des opérations qui  cherchent à créer du « earned media »

Le prix récompense un annonceur qui, dans la droite ligne de sa nouvelle signature « Creative Technology », a su saisir l’opportunité du nouveau format « Vidéo in Print » que la régie Les Echosmédias voulait introduire en France. Car, pour la petite histoire, le « Video In Print » a été mis au point « par une start-up californienne Americhip et lancé en 2009 aux Etats-Unis pour CBS dans Entertainment Weekly », explique Cécile Colomb, Directrice Générale Déléguée des Echosmedias. « Nous tenions à être la première régie en France à adapter et à commercialiser ce concept novateur du mariage inédit de la vidéo (jusqu’à 45 mn) et de la presse », poursuit-elle et « via un contact à Londres, nous avons obtenu des échantillons. »

Télécharger la présentation

Citroën a dit banco en moins de 8 jours

Le projet a été présenté le 2 février par la régie à Philippe Boutron, Responsable médias France chez Citroën, qui a tout de suite montré son intérêt pour cette opération complètement nouvelle en France (en phase avec son souci  de conserver un temps d’avance dans le choix des opérations médias), d’autant qu’elle venait parfaitement nourrir la nouvelle signature de la marque : « Creative Technology ». Et l’accord a été finalisé sous huit jours.

La course contre la montre a alors commencé en raison du délai de 7 semaines pour fabriquer le VIP (réalisé en Chine, à Shenzen via les bureaux à Hong Kong D’Americhip).

10 000 exemplaires d’« Enjeux Les Echos » contenant le “Video In Print” ont été distribués, avec un mix  kiosques et abonnés. A partir d’un écran LCD de 2,4 pouces et de 3 millimètres d’épaisseur, inséré dans le magazine, les lecteurs ont ainsi pu visualiser cinq vidéos et par là-même découvrir ou redécouvrir les spots publicitaires créés pour la campagne internationale de la Citroën DS3 par l’agence H. Etait également présenté, un film sur l’histoire de la Marque ;  le tout pouvant être revu sans limite, le système (pouvant contenir jusqu’à 45 mn de vidéos) étant rechargeable par câble USB.

 

Les 6 dossiers sélectionnés

Outre le dossier Citroën/ Enjeux les Echos, le jury avait présélectionné :

Peugeot RCZ ou comment animer une publicité print et donner vie au slogan de la voiture qui vous choisit en implémentant  Facebook Connect dans le dispositif pour aller chercher des informations sur votre profil.

Desperados. Un autre exemple d’animation du print sur internet avec une campagne papier qui a fait le pari de la personnalisation par les DA de presse de chacun des titres dans lequel elle est passée.

Bulgari (Figaromédias) Une opération cross d’appropriation de l’événement constitué par l’exposition du joaillier au Grand Palais, au travers de tous les titres du groupe Figaro.  Au menu : une orchestration des marques et des temporalités des supports du groupe comprenant un partenariat éditorial, promotionnel et publicitaire et intégrant formats innovants, jeu-concours, opération Privilèges, opération de diffusion et RP.

Diesel (Lagardère Publicité). Création d’une opération 360 ° cobrandée entre Be et Diesel avec plusieurs jeux concours sur les looks gagnants. Les photos shootées dans les magasins sont relayées sur le print, le web et l’appli Be. Le magazine crée, en parallèle, des pages shopping réalisées en partenariat avec sa rédaction mode  sur les collections Diesel.

La Redoute (Mondadori) Opération de caution et de rajeunissement de la marque en l’associant au féminin Grazia dans le but de faire vivre la nouvelle signature de marque : « Tout est permis ».  Passe par la création d’un événement de rue, le Street Fashion by La Redoute.fr, pour mettre à l’honneur les meilleurs looks à travers la France en utilisant la complémentarité et la synergie de la marque Grazia à travers l’utilisation de tous ses canaux de diffusion.