Chaque mois, les campagnes qui ont obtenu le plus de GRP ciblés, les meilleurs résultats de tests… (fin juillet 2011)
  • Sa première vague de campagne en novembre dernier ayant, selon un test Ipsos, séduit 85% du grand public, la Poste poursuit son action dans la presse (magazine et quotidienne) sous forme de bande dessinée. Une façon d’introduire de l’empathie dans son discours corporate et de la complicité avec le lecteur.
  • Hausse de la pub en presse magazine : le mois de juin a été un bon mois pour la presse magazine qui confirme son redressement avec 6 mois consécutifs de hausse par rapport à l’année N-1 ->
  • Orange, Carrefour, Peugeot, Institut Pasteur et Banque Postale signent les 5 campagnes les plus vues en presse magazine, en Octobre 09.
  • Bon cru créatif sur avril 2009 : une sélection de 20 nouvelles campagnes à plus de 10 insertions sur le mois dans les titres APPM.
  • Les nouvelles campagnes magazines de mars 2009 : 20 campagnes à plus de 10 insertions dans les titres APPM.
  • Voici les 4 campagnes du secteur parfums féminins qui font l’objet du 1er test EffiCross développé par l’APPM, et GFK.
  • Produits : Innéov Solaire
  • Yaourt aux fruits “Gourmands”
  • Garden Foo, Soho duplex, Idole toile écrue et Idole cuir abricot
  • Le site de l’APPM est entièrement conforme aux recommandations W3C , qui assurent une utilisation commune des technologies de codage, et de leur juste interprétation par les navigateurs à venir.
  • Magazines a posé la question à des concepteurs-rédacteurs, des directeurs artistiques, des directeurs de création et des présidents d’agence. Leur réponses se focalisent autour de quatre défauts : manquer d’une idée forte et simple ; avoir trop gommé les aspérités de la campagne notamment à travers les tests ; vouloir trop en dire dans une seule annonce et enfin avoir cédé à la tentation de grossir exagérément le produit, la marque ou le logo. Car même une grande idée peut être tuée dans l’œuf par une D.A ratée!
  • EffiContrôle est une mesure d’efficacité de la campagne sur les ventes des produits du secteur food par l’évolution des comportements d’achat sur le panel ConsoScan de Secodip (8000 foyers représentatifs qui scannent leurs achats ; 12 000 foyers depuis janvier 2005). L’observation porte sur l’évolution dans le temps (avant/après la campagne) des quantités achetées, du nombre d’acheteuses et de la part de marché de la marque (dans un univers de concurrence préalablement défini). Cette mesure n’est possible que dans le cas de produits food, existants dans le panel, bénéficiant d’une pénétration suffisante (10% en moyenne annuel) et d’une rotation rapide.
  • Un discours fondateur de Gérald de Roquemaurel, Président de Hachette-Filipacchi Medias.
  • Sur les 3,8 M€ investis sur les six premiers mois de 2004 en France sur sa campagne institutionnelle, Microsoft a consacré plus de la moitié de son investissement en presse, avec une part prépondérante pour la presse magazine. L’enjeu ? Créer une relation plus émotionnelle entre Microsoft, ses utilisateurs et l’opinion publique et surtout expliquer, via une nouvelle signature - ” Votre potentiel, notre passion “- les valeurs et la mission de la marque. Les explications de Ghislain Grimm, directeur de la communication de Microsoft, de Catherine Delangle, directeur en charge du budget chez Mc Cann et de Pascal Brier directeur marketing et communication de Microsoft.
  • La mesure d’audience, c’est le premier élément de l’efficacité pour pouvoir guider les arbitrages qui sont faits, de la manière la plus pertinente possible. D’où l’exigence qu’elle soit aussi fiable et consensuelle que faire se peut et qu’elle ne se cantonne pas à une approche en silo, explique le directeur média de l’Union des Annonceurs. Etat des lieux et réflexions pour le futur.