La presse décide à l’unanimité le lancement de ONE, sa nouvelle mesure d’audience.
logo_audipresse
Le 20 décembre dernier, toutes les familles de presse ont décidé à l’unanimité de renouveler la mesure d’audience de leur média. Presse magazine et quotidienne, nationale et régionale, payante et gratuite, toutes les familles de presse d’information mais aussi les annonceurs et les agences médias, réunies au sein de l’Assemblée des Associés d’AudiPresse sous la Présidence de Pierre Conte, ont décidé de lancer l’étude ONE.
13 janvier 2011 (15:05)

Etude unique de référence qui réunira la mesure de toutes les lectures de toutes les formes de presse grand public.

Coté échantillon, la révolution est de taille : avec 35 000 interviews nationales annuelles + 15 000 interviews départementales, ce sera l ‘échantillon le plus important d’Europe. L’intérêt ? La fiabilité des résultats, la possibilité d’accueillir plus de titres, dont  des titres à audience plus fine, et la possibilité pour les titres locaux de disposer de leur audience par département !

Coté marques de presse, l’union fait la force : seront étudiées les  lectures de plus de 200 titres nationaux de toute périodicité, celles de  tous les quotidiens régionaux et celles des hebdomadaires locaux. Au final, c’est plus de 500 logos de marques de presse qui seront intégrés dans l’étude.

Coté méthodologie, aussi la disruption est forte : le recrutement se fait principalement par téléphone, meilleur argument pour une dispersion parfaite des interviewés. Et le recueil national des audiences utilisera Internet dans 80% des cas. L’interviewé recevra son lien internet avec un questionnaire 100%  personnalisé, avant même la fin du recrutement téléphonique, et cela de façon totalement automatisée.

Coté numérique, l’innovation est présente : sans se substituer à la mesure d’audience Internet, l’étude ONE mesurera les lectures numériques de la presse : habitudes de fréquentations des sites d’informations, consultation des sites mobiles, utilisations des  applications sur les tablets  de type IPAD seront décryptées.

« C’est un chantier de deux ans qui trouve ici son aboutissement. Il a réuni des patrons de presse, des spécialistes études en agences, chez les annonceurs et en régies,  avec l’implication  totale du CESP. L’investissement de recherches et de tests a été  de près d’un million d’euros » déclare Xavier Dordor directeur d’AudiPresse, la société d’études interprofessionnelle de la presse.

« L’étude ONE vient remplacer les études actuelles AEPM ( magazines ) et EPIQ (quotidiens), en renouvelant en profondeur la mesure d’audience de la presse. La modernité du média, sa puissance, sa capacité de ciblage  et sa diversité vont pouvoir enfin s’exprimer dans une telle étude.  ».

La réalisation de l’étude a été confiée à Ipsos en lead institute qui réalisera le terrain en partage avec TNS Sofrès.  Les premiers résultats portant sur la totalité des interviews sortiront dans un an. Puis avec la puissance de la base de données, ce seront des résultats plus fréquents dont bénéficieront les éditeurs et tout le marché publicitaire.

Contact : Xavier Dordor