La campagne Club Med, la publicité magazine préférée des Français en janvier !
15-clubmed-1
La nouvelle vague de la campagne Club Med en presse magazine s’affirme comme la grande gagnante en cette période hivernale, elle est plébiscitée par les Français sur de nombreux critères :
Une brève qui parle de jaimelapubmagazine.com, Création & campagnes préférées des Français.
22 février 2010 (15:19)

pour 71,2% d’entre eux (record du baromètre), la campagne apparaît comme la publicité du mois de janvier la plus « réussie », elle est celle qui « touche le plus » (66%) , elle « fait rêver » 3 français sur 4, et « l’ambiance de cette publicité » plait à 83%.

Implication, rêve, … les codes de la publicité des marques de luxe que la campagne Club Med utilise, sont ainsi très largement reconnus par les Français et totalement appréciés.

Pour découvrir l’ensemble du Palmarès  www.jaimelapubmagazine.com

Laure Baume, Directrice Marketing France du Club Med : «  Une marque émotionnelle qui a besoin de s’exprimer dans un environnement très qualitatif »

La directrice marketing France du Club Med commente le choix des Français qui fait de la campagne « Bonheurs », leur publicité magazine préférée en janvier 2010. Une campagne pour laquelle le média magazine sert d’écrin à la montée en gamme du Club Med, en créant incitation et envie…

 Magazines : Depuis 2008, Le Club Med s’approprie le bonheur avec la signature  « Tous les bonheurs du monde ». Quel était le brief pour cette nouvelle vague ?

Laure Baume : L’objectif de cette nouvelle version de la campagne “Tous les Bonheurs du monde” est double. Nous voulons d’une part, remettre en exergue le bénéfice le plus spécifique d’un séjour au Club Med : un bénéfice très émotionnel que le terme “Bonheurs” traduit parfaitement, bonheurs à partager en couple, en famille, en bord de mer ou à la montagne. Nous souhaitons, d’autre part, démontrer qu’il y a un Club Med pour différents niveaux de budgets, avec une présentation de notre gamme, qui va désormais du 3 au 5 tridents. C’est l’objectif des publicités presse magazine, avec la mention des prix “Pour une semaine, à partir de… »

 - Quelle est la cible ?

L. B. : En France, ce sont les foyers CSP+, surtout famille, mais aussi couples et célibataires.

- Cette campagne est à la fois une campagne marque et une campagne produits. Pourquoi ce choix ?

L. B. : En matière de publicité dans le tourisme, faire rêver est majeur. Pour ce faire, il faut montrer le produit, car c’est lui qui est source d’évasion et de ressourcement. Il est vrai que le fait de dire «Club Med» fait déjà rêver. Mais comme nous avons opéré dans les dernières années, un repositionnement vers le haut de gamme, il convient de le montrer. Le Club d’aujourd’hui est différent de celui d’hier sur la qualité de l’hébergement et des services, quel que soit le niveau de trident. Et a fortiori, avec la création des 5 tridents et maintenant des Villas qui offrent une véritable expérience de luxe à nos clients.

 - Comment cette campagne est-elle adaptée aux différences de culture et de maturité des différents marchés ?

L. B. : La campagne « Tous les Bonheurs du monde » a été déployée au niveau mondial. Son renouveau « Bonheurs », plus recentré sur le bénéfice émotionnel, a été initialement conçu pour le marché français et déjà décliné en Belgique et en Suisse. D’autres pays reprendront cette version en fonction de la maturité de la marque localement et de leurs enjeux de positionnement.

- Vous insistez sur la montée en gamme des produits. En lançant sa nouvelle signature, Club Med avait aussi expliqué son ambition de s’installer sur de nouveaux marchés. Où en est-on ? 

L. B. : La marque Club Med est effectivement une marque mondiale avec un potentiel de 60 Millions de clients dans le monde. Nos marchés stratégiques de conquête sont les USA, l’Asie – et particulièrement la Chine – la Grande Bretagne, le Brésil et l’Afrique du Sud. La montée en gamme de nos produits a permis un gain en 2009 de +13 000 clients en 4 et 5 Tridents, soit un total de 669 000 clients en 2009 qui ont fréquentés nos villages 4 et 5T.  

- Quelles indications avez-vous que cette communication autour du bonheur est bénéfique pour le Club Med ?

L. B. : Nous n’avons pas encore les résultats de notre baromètre Image, pour en voir l’effet précis sur notre marque et notre territoire de communication. Mais, le baromètre Harris Interactive pour l’APPM démontre que cette campagne autour des « Bonheurs » est fortement aspirationnelle, car elle exprime à la fois des bénéfices de partage et d’amour – notamment au sein du cercle familial – et des bénéfices très « intérieurs » de ressourcement et de sérénité.

 - « Bonheurs » est la campagne magazine préférée des Français en janvier avec un score de 71, 2%. Quel effet cela fait-il ?

L.B. : Je me réjouis de ces très bons résultats  qui confortent la pertinence de nos choix médias. La marque Club Med est une marque avant tout émotionnelle qui a besoin de s’exprimer dans un environnement très qualitatif, ce que la presse magazine permet de faire avec efficacité et succès. Par ailleurs, cette presse est le média d’image, par excellence, en affinité avec notre cible CSP + qui sont à la fois de gros « consommateurs » de magazines et des lecteurs fidèles à plusieurs magazines ».

 - Le baromètre  fait ressortir que la campagne plaît mais aussi qu’elle elle fait rêver (3 Français sur 4). C’est de toutes les campagnes, celle qui touche le plus (66%), son ambiance plaît (83%), elle donne envie d’en savoir plus (65%) et envie de consulter le site Internet (69%) Parmi tous ces bons scores, quels sont ceux qui vous intéressent le plus ?

 L. B. : C’est la capacité de cette campagne à performer à la fois sur des critères de séduction et de rêve, mais aussi d’efficacité commerciale. Je crois que cet équilibre « magique » tient à la simplicité du message, à son intégrité par rapport à la promesse originelle du Club et à la résonnance encore plus forte du Bonheur en ces temps économiques difficiles.

 - Quelle complémentarité établissez-vous entre la presse magazine et internet ?

L. B. : La presse magazine donne naissance au rêve, éveille la curiosité et l’envie de se renseigner. Internet est un media qui permet à la fois de pousser un peu plus loin le rêve via les photos et vidéos, et de s’informer de façon exhaustive sur toutes les composantes de l’offre, dont les détails tarifaires.

Pour découvrir l’ensemble du Palmarès, rendez-vous sur :
www.jaimelapubmagazine.com