L’Opinion se lance en deux temps
beytout-lopinion
En ligne dès demain, en kiosque mercredi, l’Opinion, le nouveau média de Nicolas Beytout se lance en deux temps pour mieux souligner son caractère bimédia.
14 mai 2013 (16:48)

Selon l’ancien Pdg des Echos et ex-directeur du Figaro, « l’Opinion est un projet qui est d’abord un site internet avec une extension papier quotidienne. » Le journal, qui revendique une ligne libérale, européenne et pro-business, comptera 8 à 12 pages. Il sera vendu 1,50 euro, l’abonnement aux deux versions, numérique et papier, étant fixé à 21 euros par mois.

La maquette épurée, sur quatre colonnes, a été conçue par Jean Bayle avec un recours minimal à l’illustration et en  bannissant toute colonne de brèves ou filets. Le titre se dégage en haut de page en caractère noir avec un O majuscule rouge légèrement incliné vers la droite. La rédaction, installée avenue George V, compte trente journalistes confirmés sur un effectif total de 39 personnes Si l’économie de l’ensemble est fondée sur le payant, le site comportera néanmoins une partie gratuite qui donnera accès à l’éditorial, à des alertes et à « une petite couche d’informations ». La partie payante numérique et papier « sera  concentrée sur la politique, l’économie et l’international », explique le fondateur.

La vidéo sera également très présente sur le site. « On va produire en propre 35 à 40 minutes, avec des sujets courts. Tous les matins, je ferai une interview d’un patron ou d’un homme politique, il y aura aussi un débat et trois fois par jour un journal en images à 7h00, midi et 21h00, puis à 18h00 un vrai journal télévisé d’une dizaine de minutes », détaille Nicolas Beytout. Côté business, le fondateur de l’Opinion a fixé l’objectif de diffusion, abonnements et ventes au numéro à 50.000 exemplaires au bout de trois ans. C’est aussi le temps qu’il se donne pour arriver à l’équilibre.

 

source : www.cbnews.fr