L’étudiant : drôle pour mobiliser sur un sujet sérieux
etudiant
Le magazine aura attendu d’avoir 40 ans pour lancer sa première campagne corporate. Signée Young & Rubicam, elle n’hésite pas à désacraliser les métiers vus comme idéaux pour interpeller sur l’orientation des jeunes.
Une brève qui parle de Création.
27 janvier 2011 (15:42)

La campagne de l’Etudiant (diffusée en presse, affichage métro, sur Internet et dans les salons qu’organise le titre), tente de mobiliser les jeunes sur leur orientation en les interpellant sur le thème : “Etes-vous vraiment fait pour le métier que vous risquez de choisir ?

Résolument placés sous le signe de l’humour pour dédramatiser un choix de carrière anxiogène, les trois visuels reprennent les métiers qui font rêver– astronaute, pompier, vétérinaire – à contrepied de l’imagerie d’Epinal. Ainsi, la campagne n’hésite pas à les désacraliser pour montrer le fossé existant entre la représentation mentale que l’on se fait de ces métiers et la réalité, histoire de rappeler la mission du magazine : faire trouver à chacun le métier qui lui convient grâce à une orientation réussie. C’est bien vu, drôle et un poil iconoclaste : on aime !