Junior Connect - Ils ont moins de 20 ans et ils lisent.
resultats-iposo-mediact-junior-connect-2013-196x125
Pour sa 2ème édition, présentée ce jeudi 24 janvier par Ipsos MediaCT, Junior Connect’ était aussi attendue que l’année de sa naissance : début 2012, date à laquelle elle était venue remplacer Conso Junior. Rien d’étonnant puisqu’elle apporte un éclairage sur la fréquentation média et les comportements de consommation des moins de 20 ans.
Une brève qui parle de Crossmedia, Consommateur, Cibles & Audience.
31 janvier 2013 (16:22)

Les moins de 20 ans, soit la cible certainement la plus mouvante, changeante, segmentée et diverse… mais aussi, les hommes et les femmes, les lecteurs, téléspectateurs, auditeurs, internautes, mobinautes, … et décideurs, prescripteurs et consommateurs de demain.

Vers la fin de « la guerre des sexes »?

Une des questions auxquelles s’attache à répondre Junior Connect’ est de savoir si le marketing doit se différencier selon filles et garçons, et si le sexe est ici plus important que la tranche d’âge. Sur l’ensemble de la population étudiée, on constate sur le critère de la personnalité perçue (parmi les adjectifs suivants, quels sont ceux qui te définissent le mieux?), que si les garçons s’estiment plutôt « blagueurs » et « sportifs », et les filles « timides, « studieuses », et « soignées », tous se retrouvent pour se qualifier de « sociables », « curieux » et « énergiques ».

 

Du côté des aspirations (dans l’avenir, tu rêverais de?), les 7-19 ans se rejoignent pour souhaiter « être en bonne santé » et « avoir beaucoup d’amis ». Les garçons y ajoutent « avoir un travail intéressant », « devenir riche » et « devenir célèbre », alors que les filles aimeraient « avoir une famille heureuse », « être bien dans leur peau », et « aider les autres ».

 

Les 1-12 ans ont par ailleurs des jeux et jouets en commun : jeux d’extérieur, jeux d’imagination et jeux de groupe, et les1-19 ans partagent un même goût pour certains programmes de télévision : les films, les jeux, les dessins animés. Les filles aiment les émissions musicales, la télé-réalité, et les émissions de coaching, tandis que les garçons marquent une préférence pour les sports et les sciences.

 

Des valeurs convergentes donc, mais aussi des activités communes

Aller au cinéma, aller au restaurant, lire des livres, regarder la TV, écouter la radio, et aller sur internet font partie des activités que filles et garçons apprécient au même titre et notamment sur la tranche d’âge la plus élevée (13-19 ans) . Les différences se font sur « jouer », « jouer aux jeux vidéo » et « faire du sport » pour les garçons » et sur « faire du shopping », « faire la cuisine, des gâteaux », « aller voir des expositions », « aller à la bibliothèque, à la médiathèque » et « aller voir des spectacles » pour les filles.


« Vieilles » et nouvelles technologies

Ce sont les 7-12 ans qui s’adonnent le plus à la lecture de magazines : 81% des garçons et 83% des filles de cette tranche d’âge ont au moins lu un titre (Lecture Dernière Période), ils sont suivis par les 1-6 ans (74% des garçons et 78% des filles) et les 13-19 ans ferment la marche (53% des garçons et 58% des filles). Ces demoiselles y consacrent un peu plus de temps (3h40 par semaine) que ces messieurs (3h27).


Les magazines préférés des filles :

Chez les 1-6 ans : Dora L’Exploratrice, Popi, Abricot, Disney Princesse, Winnie

Chez les 7- 12 ans : J’Aime Lire, Grand Galop, Littlest Petshop, Les P’tites Sorcières, Picsou Magazine

Chez les 13-19 ans : L’Étudiant, Fan 2, Phosphore, Le Journal de Mickey, Stars Mag

Les magazines préférés des garçons :

Chez les 1-6 ans : Disney Pixar Cars, Popi, Abricot, Pomme d’Api, Winnie

Chez les 7-12 ans : J‘aime Lire, Picsou Magazine, Super Picsou Géant, Le Journal de Mickey, Mickey Parade Géant

Chez les 13-19 ans : Science et Vie Junior, Jeux Vidéo, Picsou Magazine, Le Journal de Mickey, L’Étudiant

On voit donc là aussi que garçons et filles peuvent parfois (souvent?) tomber d’accord :-)

 

Et internet dans tout ça?

Plus ils sont grands, plus ils sont adeptes. Ainsi les 13-19 ans sont 90%, quelque soit le sexe, à se connecter au moins une fois par jour, ils ne sont que 42 (garçons) et 43% (filles) chez les 7-12 ans et respectivement 7 et 6% chez les 1-6 ans. Leurs activités sur la toile sont similaires pour les 7-19 ans : jeux en ligne, réseaux sociaux, vidéos, musique, messagerie instantanée, films, séries, … Et plus ils sont grands, plus ils pratiquent une autre activité en surfant : regarder la télévision ou écouter la radio notamment

 

Suréquipés!

La tranche d’âge supérieure (13-19 ans) de la population étudiée est une génération gâtée, filles en tête! Elles sont :

- 72% à posséder un ordinateur portable, garçons : 64%,

- 56% un smartphone, garçons : 53%

- 8% une tablette, garçons : 7%

Malgré la permanence de points de différenciation, le rapprochement entre valeurs, centres d’intérêts et activités des filles et des garçons est en marche et dans l’air du temps. Il se fait tout particulièrement à l’âge où justement les uns et les autres commencent à se différencier le plus sur le plan physique (la puberté) et l’usage des nouvelles technologies apportent de plus en plus de points de convergence. Pour cette raison, les intervenants au cours de la table ronde concluant la présentation invitent vivement les marques qui s’adressent à ces 1-19 ans, à segmenter cette cible sur des critères d’âge, et non pas sur des critères de genre (masculin ou féminin), de plus en plus… dépassés.


Contact pour l’étude : Matthieu Guillaume – 01 41 98 90 00 – matthieu.guillaume@ipsos.com

Population étudiée : 14,4 millions d’individus âgés de 1 à 19 ans. Les 7 000 interviews ont été menés d’avril à novembre. Les 1-6 ans : les parents répondent, les 7-12 ans : l’enfant répond avec l’aide de Ben (enquêteur virtuel) et ses parents, les 13-19 ans : l’adolescent répond.