« Nous recherchons au maximum des opérations presse avec un relais digital puissant »par Rafaele Brzuchacz (Directrice Marketing France YSL Parfums)
capture-d-écran-2015-10-05-à-115111
Les lancements de Black Opium Eau de toilette et La Nuit de l’Homme L’Intense sont soutenus par une série de partenariats avec Cosmopolitan, Glamour, GQ et une opération dans Neon avec détournement de rubrique pour toucher une cible complémentaire. Cela fait d’Yves Saint Laurent Beauté, notre annonceur opération spéciale de la rentrée.
25 octobre 2015 (11:00)

Magazines : Pour accompagner deux lancements de deux nouvelles fragrances, YSL Beauté initie quatre opérations spéciales dans des magazines datés septembre et octobre. Quels sont les éléments déclenchants pour faire ce type d’opération dans la presse ou les développements digitaux des magazines?

Rafaele Brzuchacz : Nous sommes très fiers chez YSL Beauté des trois partenariats réalisés cet été dans le cadre des lancements Black Opium Eau de toilette et La Nuit de l’Homme intense qui ont bien respecté l’esprit de la marque, à savoir :

Et l’opération dans Neon ?

Elle est sensiblement différente. Nous cherchions à être présents sur ce titre pour toucher une cible particulière dans une niche un peu décalée. Nous avons détourné une rubrique et fourni du contenu qui a été rédigé par le magazine, dans le ton du magazine. Le lien avec le produit était donc plus lointain.

Qu’attendez-vous de ces opérations spéciales ?

Nos opérations spéciales sont le fruit d’une adéquation de cible, de contenu éditorial et de ton entre la marque YSL Beauté et le magazine. De plus, nous recherchons au maximum des opérations presse avec un relai digital puissant. Bien sûr, tout dépend de la puissance de la régie que nous avons en face de nous sur le digital, mais nous tenons particulièrement à ce volet pour essayer d’avoir plus de relai, de visibilité et au final d’efficacité.

Le digital nous permet également d’enrichir notre communication par rapport au print classique en montrant nos films, des tutos beauté etc., qui intéressent particulièrement la cible jeune que nous visons sur nos deux nouveaux parfums.

Quand intégrez-vous les opérations spéciales dans la vie d’un produit ?

Les opérations spéciales sont intégrées à l’ensemble de nos plans media qu’il s’agisse d’un lancement ou d’une nouvelle communication sur nos projets prioritaires Parfums et Maquillage.

Quelle est la genèse d’une opération spéciale ?

L’opération spéciale est proposée par la régie en lien avec la ligne éditoriale du magazine et les tendances mode/beauté & sociétales. Elle est ensuite travaillée, main dans la main, entre les rédactions print et digitale et la marque Yves Saint Laurent Beauté.

Sur quels critères sont choisis les titres ou les sites ?

Notre positionnement de marque de luxe jeune et tendance nous invite à travailler avec les magazines référents de la mode, de la culture et de la beauté. La puissance et la sélectivité du titre sont indispensables. Enfin, la création de contenu original est clé pour enrichir l’histoire de notre lancement et intéresser le lectorat du magazine ou du site.

L’importance est la parfaite résonance entre le sujet traité par le magazine et l’esprit YSL Beauté.

Sur quels éléments jugez-vous que l’opération a été réussie (ou pas) ?

L’opération est réussie lorsqu’elle est esthétique, luxueuse & cohérente.

Le buzz et l’engagement digital sont également une mesure de son efficacité.

 

Voir l’ensemble des opérations spéciales du mois de septembre.