Mondadori crée l’événement média de la rentrée 2009 avec le lancement de Grazia
couv_grazia0109
Après plusieurs reports, c’est enfin une réalité. La France compte maintenant un troisième acteur de poids dans l’univers des hebdomadaires féminins haut de gamme (après Elle et Madame Figaro) dans l’univers de la mode.
1 septembre 2009 (13:39)

Originaire d’Italie (l’autre pays européen de la Mode), il s’agit de la 13ème déclinaison de cette marque dans le monde. En vente depuis samedi 28 août, l’hebdomadaire entend rajeunir le lectorat de ce segment de presse en visant un cœur de cible de 25-35 ans et CSP+. La marque de fabrique de Grazia repose sur un mix éditorial composé de 45% de mode et beauté, 35% d’actualité et magazine, 10% de people et 10% de culture-life style.
Grazia se veut « un magazine différent qui crée une offre nouvelle sur son marché. Il propose un concept éditorial unique et original mixant actualité, people, mode-beauté et culture dans un esprit énergique, moderne, impertinent et branché. ».
Les objectifs de diffusion sont de 160 000 exemplaires et de 1000 pages de pub d’ici les 12 prochains mois. Les deux premiers numéros enregistrent une pagination publicitaire de 50 pages en moyenne.
Grazia lance quasi simultanément ses trois supports : le magazine, le site web et l’application mobile. La campagne de lancement valorisée à 8M€ brut a été confiée à Ogilvy pour le btob et l’événementiel et au tandem Les Anges Gardiens et Hub id and design pour la communication grand public (TV, Cinéma). Une campagne virale a également été orchestrée par l’agence Performics qui a été choisie pour accompagner Grazia dans sa stratégie de marketing online.