FigaroMedias étudie l’attitude des plus riches à l’égard du développement durable
Est-on plus sensible à la question du développement durable lorsqu’on a de l’argent ? Tel semble être un des enseignements de la nouvelle étude menée par FigaroMedias auprès des « Affluents », individus appartenant aux foyers les plus aisés (> 55 000 €/an).
7 juillet 2009 (15:47)

Publiée dans le 1er numéro de la newsletter FigaroMedias « People not Pages », l’étude montre que les Affluents sont mieux informés par les enjeux liés à l’environnement. Ils sont ainsi 75% à penser que « le développement durable est une idée essentielle, qui a de l’avenir » contre 59% pour les individus moins aisés (<55 000 €/an). Ils se sentent également plus concernés et prêts à modifier leur mode de consommation pour laisser une planète vivable à leurs enfants. 59% déclarent « essayer d’agir activement pour l’environnement » contre 48% pour les foyers moins aisés.

Source Etude Figaromedias - Interviews online réalisées du 20 au 31 janvier 2009 auprès de 895 individus représentatifs des Français âgés de 15 ans et plus. 12 % de l’échantillon appartient à des foyers dont le revenu brut > 55 000 €/an.

 

http://www.figaromedias.fr/emailing/newsletter/NL2/newsletter_juin09.html